Notre démarche de conservation du patrimoine

Depuis son rachat en 2003 par la famille Caille, Château Mentone représente aujourd'hui un ensemble de bâtis d'environ 4000 m². Une immense surface à rénover et moderniser tout en conservant l’esprit de ce lieu historique de Provence.

Château Mentone apparaît dans les sources historiques dès 1033 ; le domaine, le château et ses différentes dépendances font comme il se doit l’objet d’un travail rigoureux de rénovation. Un ancrage dans le passé auquel la famille Caille fait particulièrement attention.

Ayant à cœur de préserver ce magnifique patrimoine, elle réalise en effet chaque année d’importants travaux de rénovation pour sauvegarder les bâtiments et les « re-connecter » au monde moderne. Une importance tout aussi grande est accordée à l'environnement naturel.

Ici, le respect de l'équilibre entre l'homme et la nature et la préservation des écosystèmes est bien plus qu'une stratégie d'œnotourisme responsable : c’est un véritable art de vivre.

Actualité Novembre 2015 :

Le Château du domaine de Mentone a obtenu en date du 6 novembre 2015 le Label FONDATION DU PATRIMOINE.

Fondation du Patrimoine

La Ferme

C’est en mai 2015 que l'Auberge a ouvert ses portes. A cette délicieuse table, vous retrouverez des plats de saison, cuisinés notamment avec des produits cultivés en bio sur le domaine.

Mais avant de pouvoir vous inviter à vous assoir à cette table, il a fallu rénover entièrement cette ancienne ferme dont la construction originale remonte au début 19e siècle.

L'objectif ? Vous faire découvrir le goût des produits authentiques et ce, dans un lieu en parfaite adéquation. Pour moderniser la ferme tout en respectant l’esprit du site, Château Mentone a fait appel à un architecte, urbaniste et designer de renom : Jean-Michel Wilmotte.

Le bâtiment a été entièrement vidé de son contenu, les murs intérieurs détruits : seules les façades et les principales ouvertures ont été conservées. D’importants travaux qui ont pu avoir lieu après consolidation des fondations d’origine.

L’ensemble de cette réalisation, des origines du projet à sa mise en œuvre aujourd’hui, est mené de  manière responsable, dans le respect de l'Histoire et de l'esprit d'origine du bâtiment.

Les autres bâtiments

Le château a un temps appartenu à Charles de Gasquet. Fondateur de la première ferme-école du Var en 1849, il développe le vignoble de Mentone, agrandit les bâtiments et plus particulièrement la cave. Au-dessus de celle-ci, il fait construire une magnanerie pour la sériciculture (élevage de vers à soie). Le terrain comptait en effet de nombreux mûriers. A partir de 2003, alors que le château en lui-même est reconverti en chambres d’hôtes dès les premiers mois d’exploitation, la Magnanerie est quant à elle transformée en un vaste espace de réception.

Au début du 20e siècle, un moulin à huile est construit sur les terres de Mentone afin de développer l’oliveraie ; mais celui-ci n’aura jamais servi (gel des oliviers) et est finalement transformé en bergerie. La meule en pierre, la cuve et les pressoirs ont été remis à jour au moment des travaux menés par Mme Caille. Ceux-ci aboutissent à l’ouverture, en 2010, du premier gîte du domaine, baptisé tout naturellement Le Moulin.

Le Sévigné, ancien bâtiment agricole (poulailler) avec ses ouvertures en briques et sa terrasse sous arcades, se voit quant à lui transformé en petites suites d’hôtes. L’ensemble de la demeure est parfaitement adapté à l’accueil des familles avec jeunes enfants.

Le Lodge prend place sur une vieille remise tombée en ruines.

 

La cave voûtée a elle aussi été restaurée. Datant de 1840, elle fait partie des plus anciennes caves du Var. Visite sur rendez-vous uniquement.